De Pessah à Shavuot, préparons vos gerbes – Eric Pechin

by Eric Pechin

Ces derniers jours, Chuck Pierce a entendu l’Esprit du Seigneur lui dire :

« Ce sera une semaine où de nombreux décrets seront rendus. Je suis le commencement et je suis la fin, et je suis le Dieu qui produit la justice. Sachez que je vais rendre des verdicts. Regardez le commencement après le verdict, car c’est ce commencement dans lequel je ferai entrer les nations et les peuples. Sachez que ce sera une semaine de changement, et que je rendrai les verdicts qui sont nécessaires pour produire les résultats que je suis prêt à apporter sur la terre. » Choisissez de ne pas seulement guetter la publication des verdicts, mais d’embrasser les nouveaux commencements qu’ils initient.

Depuis la date du 25 Nissan 5781, selon le calendrier biblique, ou le 7 avril 2021 selon le calendrier grégorien.  Nous avons entamé le décompte de l’Omer, une période de 49 jours qui commence le lendemain du premier jour de Pessah (Pâque). Cette année, elle dure de la nuit du 28 mars à la nuit du 16 mai.  C’est le compte à rebours pour entrer dans la fête de Shavuot (Pentecôte) qui est célébrée le 50e jour.

« Depuis ce lendemain du sabbat, depuis le jour où vous apporterez la gerbe pour faire le geste de présentation, vous compterez sept semaines entières. Vous compterez 50 jours jusqu’au lendemain du septième sabbat et vous ferez une offrande nouvelle à l’Eternel. » Lévitique 23:15-16

Un « omer » correspond à un système de mesure des grains secs qui équivaut à près de 4 litres aujourd’hui.  À chacun des 49 jours du décompte d’omer, un omer de blé ou d’orge est regroupé pour former une « gerbe », que le sacrificateur agite en offrande devant Dieu

« Il fera avec la gerbe le geste de présentation devant l’Eternel afin qu’elle soit acceptée, il fera le geste de présentation le lendemain du sabbat. » Lévitique 23:11

Aujourd’hui Yeshoua a pris la place de cette offrande, nous devons nous demander si nous apportons un parfum agréable devant le trône de Dieu ?  Comment pouvons-nous être un sacrifice vivant, une offrande de gerbe qui plaît à notre Dieu ?  Quand la famille se retrouve sommes-nous UN dans l’unité, une épouse comme une « gerbe » de prémices.

C’est un temps particulier pour adorer le Roi de Gloire en Esprit et en Vérité, d’une seule pensée et d’un seul esprit comme les cent vingt l’ont fait avant Shavuot (Pentecôte). Ce que nous désirons c’est vivre dans la gloire de Dieu dans une saison de confinement, où Dieu nous attends, confinés dans sa présence afin que sa gloire se manifeste dans un nouveau feu de Pentecôte !

Dans quelques jours nous allons entrer le mois de Lyar « vav », lorsqu’une fraîche onction nous apporte la prospérité dans tous les domaines de nos vies.

Mois de Lyar est le huitième mois de l’année civile et le deuxième mois de l’année ecclésiastique du calendrier hébraïque. Selon les années, il correspond aux mois d’avril ou de mai du calendrier grégorien.

Ce sabbat sera une nouvelle porte pour nous connecter à notre futur et à ce que Dieu a en réserve pour nous. Nous nous déplaçons dans le temps, un décompte entre Pessah et Shavuot, un shabbat qui apportent ses prémices au temps de la fête des semaines. Le shabbat de ce jour attendons-nous à recevoir une nouvelle dimension de révélation du discernement d’Issacar (des temps et des saisons) pour nous déplacement dans les mois qui sont devant nous.

Ce temps est un moment clé, car nous passons de Pâques à la Pentecôte. Nous nous préparons à entrer dans le mois charnière du mois de Lyar, les prémices apportées devant Dieu seront des semences de vie qui libéreront une onction fraîche et de feu à la fois, une dimension augmentée de révélation et de discernement : L’onction d’Issacar se manifestera dans nos vies pour la gloire et le plaisir de notre Dieu.

Souvenons-nous, avant l’effusion du feu du Saint-Esprit de Shavuot dans la chambre haute, c’était une célébration dans l’ancienne alliance où Moïse recevait la Torah sur le mont Sinaï.  C’est un jour où les portails des cieux sont ouverts pour recevoir les stratégies célestes, les révélations et les directions pour la saison que nous traversons !  Ce sont des jours vérifier nos alignements, pour nettoyer les alliances iniques, pour vivre dans un alignement intégral avec ce qui est écrit dans nos livres de vie, pour recevoir la guérison, la restauration et la restitution par la puissance du sang de l’Agneau qui parle plus fort… C’est un temps pour emprunter le chemin qui nous mène à notre mont Sinaï pour rencontrer le Shavuot de feu qui nous attend, où nous recevrons des instructions divines, et une nouvelle manifestation fraîche de feu du Saint-Esprit dans nos vies, nos couples, nos familles, nos communautés, nos entreprises, nos villes et nos nations. Amen !

À Yeshua Hamashiach soit toute la gloire !

0 comment
5

You may also like