Yom HaShoah – Israël, je me souviens – Eric Pechin

by Eric Pechin

Dans cette journée du 08 avril 2021 (Nissan 26 – 5781) nous commémorons un génocide sans précédent : l’exécution et le six millions de Juifs, pères et des mères, des frères et des sœurs, des maris et des épouses, des personnes qui ont aimé aussi profondément que nous aimons.

Yom HaShoah est tout sauf une fête. Le jour de la Shoah commémore le génocide de près de six millions de Juifs par les nazis. C’était hier… Personne n’a oublié, surtout en Israël, refuge des survivants des camps de la mort. À cette occasion, des sirènes retentissent dans le pays, invitant les Israéliens à se recueillir en silence pendant une minute. Soudain, tout s’arrête, on descend même de voiture, on se recueille en silence pendant une minute, et on pense aux victimes. Personne ici n’emploie le mot « Holocauste », synonyme de sacrifice religieux, mais le terme Shoah, mot hébreu signifiant « destruction méthodique ».

Au travers des décennies, beaucoup ont largement oubliées avec le temps. Six millions, un nombre que notre conscience ne peut pas vraiment évaluer, lorsque nous le disons, mais qui devient une réalité lorsque nous comprenons que c’est la population entière de plusieurs grandes villes réunies. C’est le moment de se souvenir que de vies ont été méthodiquement assassinées, arrachées à leurs foyers, placées dans des ghettos, forcées de porter des rouelles dorées (étoffes portant l’étoile de David) pour marquer leur différence, puis envoyées par wagon de train vers leur destin par chambre à gaz.  Pourtant la discrimination, la haine raciale, le désir de marquer la différence est tellement encore présente dans notre temps. La discrimination et la haine du peuple juif n’ont pas diminué, mais se sont accrues, et des nations entières sont déterminées à faire passer l’Holocauste pour une fable du passé.  Aujourd’hui, rappelez-vous ce qui s’est passé, rappelez-le aux générations futures et faisons partie de ceux qui se dresse contre l’injustice et la haine radicale du peuple juif. ✡️

” A cause de Sion je ne me tairai pas, à cause de Jérusalem je ne prendrai pas de repos jusqu’à ce que sa justice apparaisse comme l’aurore, et son salut comme un flambeau qui s’allume. Alors les nations verront ta justice, et tous les rois ta gloire, et l’on t’appellera d’un nom nouveau, défini par l’Eternel lui-même. Tu seras une couronne splendide dans la main de l’Eternel, un turban royal dans la main de ton Dieu.” Esaïe 62:1-3
0 comment
2

You may also like