Comprendre YOM KIPPOUR – Chuck D. Pierce

by Eric Pechin

Comprendre et participer à YOM KIPPOUR …

le Grand Jour pour être couvert – Chuck D. Pierce

Mercredi 15 septembre 2021- gloryofzion.org

Utilisé avec autorisation – Traduction Patricia Suardi

————————————————————–

Comprendre et participer à YOM KIPPOUR … le Grand Jour pour être couvert

 

Le mercredi 15 septembre 2021

». YOM T’RUAH – la FÊTE DES TROMPETTES – commence la saison chaque année. Dix jours plus tard, Dieu a ordonné le jour appelé YOM KIPPOUR, le JOUR DES EXPIATIONS. Vous ne savez peut-être pas que Yom Kippour commence ce soir au coucherdu soleil. La plupart d’entre nous réfléchissent aux péchés passés et aux choses qui nous empêcheraient de traverser pendant la Pâque, mais le Seigneur a choisi ce jour pour reconnaître son pouvoir d’expiation pour nos péchés. Il est venu pour que vouspuissiez être libre. Nous devons tous comprendre l’importance de cette journée. Nous ne sommes pas sous la loi des Fêtes. Le peuple de Dieu opère dans l’accomplissement de ces temps de fête. Nous sommes un peuple qui devrait avancer dans le pardon et libérer la restauration tout au long de l’année à venir. Nous devrions être un peuple rempli de compassion. La compassion nous conduit aux miracles et à des guérisons. Je pense qu’il a choisi ce jour pour que nous entrions dans une nouvelle année. Il veut que nous soyons totalement libres afin que nous puissions recevoir toute la bénédiction de l’année à venir. Demandons au Seigneur de nous mettre dans son ordre parfait alors que nous entrons dans cette année.

Voici une vidéo de Yaron Cherniak partagée avec nous par Maoz Israël, la Communauté des Artistes pour vous aider à adorervotre chemin vers Yom Kippour.

Qu’est-ce que Yom Kippour ?

Yom Kippour consiste à reconnaître l’expiation faite pour nous. C’est un temps pour s’examiner, se repentir, restituer. Kippourest lié au mot rédemption. Le succès se produit lorsque nous sommes centrés sur le plan rédempteur de Dieu pour nos vies.En priant et en cherchant le

Seigneur et en permettant à l’Esprit de Dieu de nous purifier, notre vision de construire pour l’avenir s’affine. Nous trouvons dans les Hébreux une interprétation du rituel du Jour des Expiations comme un prototype de l’œuvre expiatrice du Christ, soulignant la perfection de la seconde par contraste à l’insuffisance de la première (Hé. 9-10). Jésus Lui-même est appelé notre « grand souverain sacrificateur », et le sang des taureaux et des chèvres symbolise le sang versé au Calvaire. Contrairement à la prêtrise de l’Ancien Testament, le Christ sans péché n’avait pas à faire de sacrifice pour ses proprespéchés. De la même façon que le souverain sacrificateur est entré dans le Saint des Saints avec le sang de sa victime sacrificielle, Jésus est entré au Ciel lui-même pour apparaître devant le Père au nom de son peuple (Hé 9 :11-14). Nousconstatons qu’au lieu d’une purification extérieure, l’Esprit du Seigneur travaille en nous intérieurement, amenant la purification de notre conscience afin que nous « voyions » clairement.

Ce jour est également connu sous le nom de Jour des expiations ou le Jour des propitiations. Le nom yôm hakkippurîm(plus familièrement, Yom Kippour) est dérivé du nom hébreu « kôper » signifiant « rançon » ou « argent silencieux » (Ex 30 :12 ;1 Sam 12:3). C’est un jour pour honorer Celui qui a payé la rançon pour nous et nous a rachetés de l’emprise de l’ennemi. Lesinstructions pour ce jour, pour les citoyens hébreux sont décrites dans Lévitique 23 :26-32. C’est le jour le plus solennel ducalendrier hébraïque, lorsque l’expiation est faite pour le peuple. C’est un jour pour être sûr que le pardon est donné et reçu.Cela fait taire la bouche de l’accusateur.

C’est le jour où le « travail » de la saison passée touche à sa fin. Ce jour-là, la plupart des Israéliens juifs passent du temps dans la synagogue, passant par un rituel de confession du péché.

Il y a deux mots principaux pour le pardon en hébreu. L’un d’eux, soleah (comme dans le Psaume 25 :11) a à voir avec lepardon. Mais un autre, noseh (verset 18 du même chapitre) à une racine qui a à voir avec le fait de porter ou de porter lespéchés.

11C’est à cause de ton nom, Éternel ! Que tu pardonneras ma faute, car elle est grave. […]

18Vois ma misère et ma peine, Et pardonne tous mes péchés.

Dans ces temps anciens, ce jour-là, une chèvre était tuée comme offrande pour le péché et une autre, sur laquelle le peupleavait confessé ses péchés du peuple, devenant ainsi une malédiction, était emmenée dans le désert (le nom même de ce bouc émissaire en hébreu est devenu une malédiction). Le sang des taureaux et des chèvres (ou des poulets) ne peut pas enlever les péchés (Hébreux 10 :4). Seul Dieu seul peut fournir l’Agneau. Elohim Lui-même doit fournir le Kippour (Expiation) et le bouc émissaire pouvant porter au loin le péché. Le dernier verset du Cantique de Moïse (Deutéronome 32 :43) promet que l’Eternel fera l’expiation pour son sol, pour son peuple.

Vers la fin du Jour des Expiations, Michée 7 :18-20 est lu dans les synagogues. C’est un passage incroyable. Caché en lui, nous voyons le plan de Dieu pour faire face au péché de Son peuple, en fournissant la victoire sur le péché et le Salut : Qui estDieu comme toi, pardonnant la faute

et passant sur le crime En faveur du reste de ton héritage ? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir àla bienveillance.19Il aura encore compassion de nous, Il mettra nos fautes sous nos pieds ; Tu jetteras au fond de lamer tous leurs péchés. 20Tu témoigneras de la fidélité à Jacob, de la bienveillance à Abraham, comme tu l’as juréjadis à nos pères.

Le mot traduit par « pardon » est le mot pour « s’éloigner ». C’est exactement le même mot utilisé par Jean-Baptiste à proposde Yeshoua (Jésus) dans la traduction hébraïque de Jean 1:29, Voici, l’Agneau de Dieu, qui porte le péché du monde! Il aura à nouveau de la compassion pour nous et soumettra (c’est-à-dire vaincra) nos iniquités. Lui seul, à travers nous, peut vaincre nos ennemis. « Tu donneras la vérité à Jacob et la bienveillance (bonté aimante) à Abraham. » Le mot pour la vérité est hébreu emet, et le mot pour la bienveillance est hesed. Ces deux paroles sont également citéesdans Jean 1, au verset 17 : « Car la Loi a été donnée par Moïse ;

la grâce (hesed) et la vérité (emet) sont venues par Yeshoua le Messie.

Le Jour des Expiations est devenu de plus en plus important ces jours-ci à cause de la terreur et de l’anarchie. Ce jour est appelé « le grand jeûne » (Actes 27 :9), ou « le grand jour », ou simplement « le jour ». Les païens doivent reconnaître la puissance du Jour de Yom Kippour. Nous devons montrer la voie pour que tout Israël voie son amour, sa compassion et son pardon. Nul homme ne peut venir au Père si ce n’est par Jésus, l’Agneau immolé pour enlever le péché du monde (Jean 1 :29 ; 14 :6).

En ce moment clé, priez pour que tout Israël connaisse la grâce de Celui qui a été envoyé pour les racheter (Luc 24 :27, 44-45, Ésaïe 9). Priez aussi pour un éveil dans le monde païen à la puissance du sang du Seigneur Jésus-Christ.(Amos 9, Actes 15, 28)

Comme le dit Robert Heidler, le Jour des Expiations n’est pas un jour de célébration joyeuse, mais il ouvrela porte à la célébration la plus joyeuse de l’année, la Fête des Tabernacles.

Alors que vous observez le Jour des Expiations, j’aimerais suggérer un exercice du « Jour des Expiations ». Beaucoup de chrétiens n’ont jamais connu la bénédiction de confesser leurs péchés. Ils n’ont jamais connu la paix qui vient quand voussavez que vous êtes complètement

LIBRE de toute culpabilité devant Dieu. Certains chrétiens n’ont JAMAIS confessé leurs péchés. Ils ont tellement de péchés non confessés dans leur vie qu’ils ne sauraient même pas comment commencer à le confesser. Il y a un tel arriéré de péché qu’ils ne sont même plus conscients des actes individuels de péché qu’ils ont commis. Ils ont juste un sentiment général de « culpabilité ».

Il y a quelque temps, Robert Heidler a posé la question lors d’un de ses messages dominicaux :

« Combien d’entre vous ont déjà péché ce matin ? » Chaque main s’est levée. Tout le monde était sûr d’avoir péché avantd’arriver au service ce matin-là. Ensuite, il a demandé : « Combien d’entre vous savent quel péché vous avez commis ? » Quatre-vingt-quinze pour cent des mains sont descendues. Seule une poignée de personnes pouvaient spécifier un péché qu’ellesavaient commis. Les autres se sentaient juste coupables. Beaucoup de chrétiens vivent la majeure partie de leur vie de cette façon. Leur conscience est tellement surchargée qu’ils se sentent coupables tout le temps. Ce n’est PAS ainsi que Dieu a voulu que vous viviez. Lorsque vous vous sentez coupable, vous ne pouvez pas entrer librement dans la présence de Dieu pour faire l’expérience de Son amour. Dieu ne veut pas que vous viviez avec un nuage de culpabilité au-dessus de votre tête. Lorsque vous péchez, il veut que vous admettiez votre culpabilité, que vous soyez pardonné et que vous marchiez dans une relationjoyeuse avec lui.

Si vous « vous sentez coupable », mais que vous ne savez pas par où commencer pour confesser votre péché, nous avons debonnes nouvelles pour vous. Dieu veut que vous expérimentiez la réalité de Son pardon maintenant ! Ce qui suit est un exercice « Faire l’expérience de l’expiation ». Il s’agit d’une brève transaction entre vous et Dieu pour éliminer votre arriéré de culpabilité. Vous pouvez vous coucher ce soir en sachant que vous êtes complètement libéré de la culpabilité.

Exercice de repentance « Faire l’expérience de l’expiation »

Fixez un moment et un lieu où vous savez que vous pouvez être seul avec Dieu, sans être dérangé, pendant au moins une heure. Pour beaucoup d’entre vous, le meilleur moment sera juste avant de se coucher le soir ou tôt le matin.Si aujourd’hui n’est pas une option, trouvez un autre jour où vous pouvez réserver du temps. Lorsque vous venez devant leSeigneur, apportez votre Bible, un stylo et du papier. Commencez par lire les Psaumes 32 et 51 où David confesse son péché.  Remerciez Dieu pour son amour et demandez à son Esprit de vous aider.

Ensuite, demandez à Dieu de rappeler tous les péchés qu’Il veut que vous confessiez. Priez comme David l’a fait : « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ; Eprouve-moi et connais mes préoccupations. Regarde si je suis sur une mauvaise voie» (Psaume 139:23) ! Tandis que Dieu vous rappelle vos péchés, écrivez-les. Faites une liste de vos péchés.Quand Dieu cesse de rappeler les péchés, demandez-Lui : « Y a-t-il autre chose ? » Tandis qu’Il vous montre plus de péchés, écrivez-les aussi. Notez chaque péché qu’Il vous montre. Ne soyez pas pressé et n’essayez pas de trouver des excuses. Si vous ne pouvez pas mettre tous vos péchés sur une feuille de papier, utilisez une deuxième feuille. L’objectif est de rendre votreliste aussi complète que possible. Quand rien de plus ne vous vient à l’esprit, demandez à nouveau à Dieu :

« Y a-t-il autre chose ? » Quand vous demandez : « Y a-t-il autre chose ? » et que Dieu ne vous montre plus rien, vous savez que votre liste est complète. Vous avez maintenant une liste de tous les péchés que Dieu veut que vous confessiez.

La troisième étape est la confession. Lorsque vous sentez que votre liste est complète, priez soigneusement à travers la liste, en confessant et en renonçant à chaque péché. Dans 1 Jean 1:9, Dieu nous assure que si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste et qu’il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité. Lorsque nous sommes d’accord avec Dieu au sujet de notre péché, Il nous restaure. Nous sommes pardonnés et purs. Le sang de Jésus a déjà payé le prix de chaque péché dans votre vie. Avant même que vous n’existiez,Dieu vous a tellement aimé qu’il a pris la pénalité pour votre péché sur Lui-même. Alors que nous venons devant lui dans l’humilité pour confesser notre péché, Dieu applique le « sacrifice expiatoire » de Jésus à nos vies et nous rétablit dans unepleine communion avec lui.

Lorsque vous avez prié sur chaque élément de la liste, confessant chaque péché, il y a un pas de plus. Prenez votre feuille de papier énumérant tous les péchés que vous avez confessés, mettez le papier de travers et écrivez à traversla liste en lettres majuscules, la promesse de I Jean 1:9:

« Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste et nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité » Remerciez Dieu que chaque péché soit maintenant confessé et pardonné !

Maintenant, prenez cette liste, déchirez-la et détruisez-la ! Ne montrez votre liste à personne. En déchirant votre liste, vous ferez l’expérience de ce que les Israélites ont vécu lorsqu’ils ont vu cette deuxième chèvre emmenée dans le désert !  Vous serez assurés que Dieu

a traité vos péchés et que votre souillure a été enlevée !

SOYEZ LIBRE D’ENTRER dans l’année 5782, L’ANNÉE DE LA CONSTRUCTION DE LA MAISON !

0 comment
0

You may also like