Bienvenue dans le mois de Sivan – Eric Pechin

by Eric Pechin

Sivan 5781- Entrons dans le discernement de l’esprit d’Issacar

Ce mois-ci sera une période de récompenses et de jugement, du niveau individuel au niveau national. De grandes secousses arrivent dans les nations qui seront un appel au réveil pour tous ceux qui ont délibérément dormi. C’est un mois de transition incroyable entre les épreuves et la promesse d’Adonaï et, alors que nous y entrons, nous devons nous rappeler quelle a été la dernière épreuve des Israélites avant d’entrer dans le Sinaï. La bataille avec les Amalécites était le dernier obstacle avant Shavuot (Pentecôte), un obstacle où ils devaient se mettre en danger physiquement et faire confiance à Dieu pour non seulement mener leur bataille mais le faire à travers eux. Si le mois précédent a été un mois d’épreuves et de difficultés, il est temps d’entrer dans Sivan dans la victoire que l’Eternel des Armées nous offre, en lui rendant toute la gloire et l’honneur. Notre Dieu a pour nous des réserves de promesses encore plus grandes pour notre futur.

Maintenant, nous voyons les temps et les saisons bibliques s’aligner sur la situation actuelle en Israël et dans le monde. Juste avant d’entrer dans le mois de Sivan, le Yom Yerushalayim (journée de Jérusalem) qui commémore la prise de Jérusalem par Israël lors de la guerre des 6 jours, il y a eu des incendies sur le Mont du Temple, des troubles massifs à Jérusalem, plus de 500 roquettes tirées pour la seule journée du 11 mai, depuis la bande de Gaza ciblant Jérusalem et d’autres villes. À l’époque où les Israélites et Amalek se sont combattus, les Israélites et ceux qui s’identifient comme Palestiniens se combattent aujourd’hui, l’un étant considéré comme un intrus par l’autre, et l’autre soutenant que cette terre lui a été donnée par Dieu.

Nous ne sommes plus à l’époque où le peuple de Dieu livre des batailles comme autrefois, bien que les guerres sur la terre fassent toujours rage, Jésus nous rappelle que notre combat est bien différent : il se joue à un autre niveau où nous ne combattons pas contre la chair et le sang, mais contre les puissances et les dominations spirituelles.

« Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, afin d’être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » Matthieu 5:44-45

Dans cette bataille bien réelle, nous devons connaitre les stratégies célestes et savoir comment Jésus nous a dit de mener la guerre spirituelle pour la gagner. Rien ni personne n’aura une autorité supérieure aux décrets célestes, les stratégies d’en-haut prévaudront contre les dominations démoniaques telles qu’elles soient.

Sivan et Zabulon

Zabulon est la tribu d’Israël associée au mois de Sivan. Cette tribu faisait partie de la triade constitué de Judah, Issacar et de Zabulon. Il est intéressant de noter que nous ne pouvons dissocier Zabulon sans parler des fils d’Issachar, car les deux font partie d’un tout dans les Écritures. Bien qu’ils soient complètement différents dans leurs mandats, ils collaborent ensemble pour la gloire de Dieu.

« Réjouis-toi, Zabulon, dans tes expéditions (intérêts à l’étranger) et toi (dans ta maison), Issacar, dans tes tentes ! Ils appelleront les peuples sur la montagne (mont Carmel). Là, ils offriront des sacrifices de justice, car ils tireront l’abondance de la mer et les trésors cachés dans le sable. »Deutéronome 33:18-19

Dans ce passage du livre de Deutéronome, Jacob a prophétisé sur les tribus avant sa mort et plus particulièrement sur Zabulon et Issacar ensemble. Il y avait une relation mutuellement bénéfique avec Issacar qui donnait la connaissance et la sagesse concernant les temps et les saisons, et ce qu’Israël devait faire tandis que Zabulon avec sa richesse soutenait Issacar et les Lévites.

Mettons-nous donc à la place de Zabulon, à ce moment précis de l’histoire du monde, en tant que négociant et marchant d’affaires, en train d’entrer en relation avec Issacar, qui n’est pas du tout un homme de Business mais qui peut vous dire quand il va pleuvoir et comment vous préparer.

Dans les temps troublés que nous traversons sur les nations, nous avons besoin de discernement, de l’esprit d’Issacar et de Zabulon pour soutenir l’économie des nations.

Alors que les grandes puissances mondiales se préparent à une réinitialisation de l’économie mondiale, en tant que corps de Christ nous devrions peut-être nous préparer afin de nous assurer que nous ne sommes pas seulement en mesure de traverser de nouvelles tempêtes et d’aider les autres à se préparer, mais que nous avons également l’occasion de prospérer, sachant ce qui se prépare. Issacar a ensuite rappelé à Zabulon : « N’oubliez pas l’année de Shmita ».

L’année de la Shmita qui est l’année de pause, de jachère, de rémission, de remise des dettes, qui commence le 6 septembre 2021 et finira en septembre 2022.

0 comment
2

You may also like